Founded in 2012, Share Conseil agency has taken a leading role in the Digital industry through the introduction of creative and innovative concepts Never Done Before. From 3D to 360° videos, Live streaming and virtual showrooms, at Share Conseil we proudly created and developed a dozen of the most impressive Digital campaigns during the last 5 years in Morocco !

326-328 Bd Abdelmoumen – Casablanca
(+212) 522.25.24.75
hello@shareconseil.com

Allons-nous vers une santé connectée ?

Avec les maisons connectées, les villes intelligentes, le retail ultra digitalisé… les nouvelles technologies gagnent chaque année plus de terrain couvrant l’ensemble des secteurs. Et l’industrie pharmaceutique, aussi ! En effet, la digitalisation, voire la phygitalisation de cette industrie représente une réelle opportunité d’innovation.

De nos jours, le rapport à son médecin et à l’ensemble de la profession de la santé n’est plus ce qu’il était. L’autorité a changé de camp et la suspicion est de plus en plus présente lors des consultations. Ce qui fait que plus de 50% des patients complémentent leur consultation chez le médecin par une consultation internet pour s’assurer du diagnostic donné. D’ailleurs, une recherche sur le moteur de recherche Google sur cinq est en rapport avec la santé. C’est dire l’opportunité d’innovation à saisir par l’industrie pour conquérir un nouveau marché.

C’est alors que sont apparues de nouvelles applications permettant le suivi médical de chacun. Pour exemple, les laboratoires Ipsen et GSK ont développé des applications mobiles, à l’aide de partenariats avec plusieurs associations, afin d’aider les personnes atteintes de maladies chroniques à gérer leur prise de médicaments et le suivi de leur maladie, tout en les assistant au quotidien.

Cette avancée a également permis le développement de plus en plus d’objets connectés permettant de surveiller l’activité de chacun (sport, alimentation…) : montres, tensiomètres ou balances connectées par exemple.

Le développement de la e-santé a également permis d’impliquer un peu plus le patient dans son rétablissement et dans son hygiène de vie. D’où le lancement de serious games aidant à la rééducation par exemple :