Founded in 2012, Share Conseil agency has taken a leading role in the Digital industry through the introduction of creative and innovative concepts Never Done Before. From 3D to 360° videos, Live streaming and virtual showrooms, at Share Conseil we proudly created and developed a dozen of the most impressive Digital campaigns during the last 5 years in Morocco !

210 Bd Abdelmoumen, rés Jardins Abdelmoumen, Immeuble G2, 1er étage
(+212) 522.25.75.24
hello@shareconseil.com

Le concept Dirty Lemon

Comme chaque année, la grand-messe du retail de New York : le NRF (National Retail Federation) aura apporté son lot de découvertes et de nouvelles tendances attendues dans le secteur. Parmi elles, le concept Dirty Lemon situé en plein Manhattan et qui ne finit pas de séduire une clientèle plutôt Bobo du Manhattan chic.

Situé au milieu des buildings de Tribeca, quartier huppé de Manhattan, The Drug Store ne paie pas de mine. Difficile d’imaginer qu’une fois la porte d’entrée ouverte, on a accès à un concept store des plus novateurs et originaux : celui de Dirty Lemon.

En effet, dans une pièce à taille réduite et toute simple, l’on trouve un miroir géant et un distributeur réfrigéré en libre-service 7 jours/7 et 24h/24. Dans ce distributeur : des boissons naturelles à la rose, au gingembre, au citron… promettant bien-être et beauté à leurs consommateurs dans un packaging des plus tape à l’œil. Le réfrigérateur est doté d’un écran tactile donnant accès à toute information utile sur cette marque créée en 2015 et comptant en tout 100 000 clients. Celui-ci résume en trois étapes le concept : saisir le nombre de bouteilles voulues, envoyer un texto au numéro indiqué et profiter de ce produit d’exception.

Vous l’aurez bien compris : à aucun moment un caissier, un vendeur ni même un agent de sécurité ne viendra entraver le processus d’achat. D’ailleurs, rien ne force les consommateurs à payer leur boisson. Ce qui est, pour le moins, inattendu. Une fois qu’on envoie un texto, une personne répond et demande l’adresse email de l’utilisateur afin de lui envoyer un lien pour effectuer son paiement en ligne.

Bien qu’il y ait deux caméras fixées au plafond et un traqueur RFID afin de contrôler le nombre de bouteilles saisies, rien n’oblige le client à payer sa consommation. Une façon pour la marque d’illustrer la confiance qu’elle a en ses clients. Mais il semblerait qu’il y ait quand même quelques vols, ce qui serait également inclus dans la stratégie marketing de Dirty Lemon.

Les clients peuvent également prendre des selfies face au miroir géant, ce qui se traduit en publicité gratuite sur les réseaux sociaux pour la marque. Une expérience conceptuelle à ne pas dupliquer n’importe où au risque d’avoir plus de vols que d’achats !